Vidéo présentant trois portraits effectués par la photographe :

Biographie d’Eveleen Myers

Eveleen Myers, née Tennant (1856 – Londres / 1937 – Londres )
Sa mère a vécu en France durant 24 ans, cotoyant Flaubert, Gambetta et d’autres intellectuels français influents.
Elle a posé pour les peintres préraphélite Georges Frederic Watts et John Everett Millais.
Eveleen Tenant épouse en 1880 l’écrivain Frederick William Henry Myers.
En 1888, elle apprend la photographie et prend des photos de sa famille et de ses visiteurs.
Quatre photogravures de Myers ont été publiées sur le 4ème numéro du Sun Artists en 1891.
Après la mort en 1901 de son mari, et se consacre à la publication des feuillets de ce dernier.
L’œuvre de Myers se trouve aujourd’hui à la National Portrait Gallery de Londres

source : en.wikipedia.org | Eveleen Myers 1856 – 1937 (photo-web.com.au)

Texte de la vidéo : Eveleen Myers, portraits de l’époque victorienne

Voici Eveleen Myers, née Tennant, représentée ici par le peintre George Frederick Watts.

Eveleen Tennant, 1880 George Frederic Watts - julien et le champ des possibles
Eveleen Tennant, 1880 George Frederic Watts

Eveleen Myers est également une photographe. Ici, Adelaide Augusta Floyd Passingham en 1889. On peut remarquer que les cheveux ne sont aucunement coiffés, ce naturel étant très mal vu chez une femme à l’époque victorienne.

Adelaide Augusta Floyd Passingham photographiée par Eveleen Myers - julien et le champ des possibles
Adelaide Augusta Floyd Passingham photographiée par Eveleen Myers

Eveleen Myers photographie William Ewart Gladstone en 1890. Grand homme politique britannique, il s’opposa fermement contre les guerres de l’opium en Chine.

William Ewart Gladstone par Eveleen Myers. - julien et le champ des possibles
William Ewart Gladstone par Eveleen Myers.

La photographe fixe sur sa plaque le regard bohème de la sculptrice Effie Stillman. Dans un décor dominé par les ombres, les mains de l’artiste sont mises en valeur par une douce lumière. Eveleen Myers sculpte à sa manière les rayons lumineux avec une maîtrice certaine.

Ellie Stillman par Eveleen Myers. - julien et le champ des possibles
Ellie Stillman par Eveleen Myers

Crédit vidéo :

Photos : Eveleen Myers
Ecriture, montage et voix : Julien Robert
Musique : Frédéric Chopin, “Harpe éolienne”, étude n°1 op.25 , interprétrée par Paul Bartin
Production : Julien et le champ des possibles

Pour aller plus loin

Eveleen Myers sur British Portraits : britisghportraits.org.uk (UK)
Photos détenus par le National Portrait Gallery: npg.org.uk


Inscris-toi à la newsletter !

Afin d’être au courant des derniers articles du site et accéder à des exclusivités, merci de t’inscrire en cliquant sur ce lien.


🕶 Retrouvez mes actualités sur Facebook : JULIEN ET LE CHAMP DES POSSIBLES

🖼 Retrouvez mes projets sur Behance : JULIEN ROBERT

🎭 Retrouvez mes vidéos sur Youtube : JULIEN ET LE CHAMP DES POSSIBLES