André Kertész (1894 – Budapest / 1985 – New-York )
En 1913 il achète un appareil photo ICA 4,5x6cm.
En 1914, au sein de l’armée austro-hongroise, il réalise quantité de photos de guerre.
Il arrive à Paris en 1923 puis côtoie Brassaï, Colette, Marc Chagall
A partir de 1935, il fera des photos pendant dix ans pour les cartes postales et des magazines.
Ses premières expositions ont lieu en 1927. Puis en 1928, il collabore pour la revue Bifur.
C’est en 1932 qu’à lieu sa première exposition à New-York. Il s’y installera dès 1937, pour travailler pus tard pour de prestigieux magazines, perdant peu à peu le sens de sa vocation artistique.
Ce n’est qu’en 1963, après être tombé malade, qu’il décide de rompre tous ses contrats pour se consacrer entièrement à la photographie.

source : fr.wikipedia.org

Texte de la vidéo : André Kertész, photographe-poète

Une perspective imaginaire

photo de andré kertész

1929
Signé André Kertesz
4 immeubles font la queue, certainement à Paris.
On observe au loin le clocher d’une église,
une colonie de cheminée domine le paysage,
une surface vitrée perforée,
Une fenêtre ouverte sur un monde imaginaire.

Jeux d’ombres

photo de andré kertész

La photographie a besoin de lumières, mais les ombres sont également un sujet passionnant.

photo de andré kertész

Ici 4 enfants allant à l’école.

photo de andré kertész

Une aire de jeux.

photo de andré kertész

Une vue plongeante.

photo de andré kertész

Le photographe lui-même.

Distorsions

photo de andré kertész distorsions

Etre antidescriptif et antinaturaliste constitue une marque de fabrique du photographe.

photo de andré kertész distorsions

Dans la série Distorsions, le nu féminin devient difformité,

photo de andré kertész distorsions

grosse tête,

photo de andré kertész distorsions

mythologie,

photo de andré kertész distorsions

sortant tout droit d’un monde aux merveilles mi-humaines, mi-animales.

Front Populaire 1936

photo de andré kertész front populaire

André Kertesz, ce sont aussi des femmes défilant dans les manifestation du Front Populaire en 1936.

Poésie

photo de andré kertész poésie

La poésie est omniprésente dans l’oeuvre de l’artiste :

photo de andré kertész poésie

la nature morte prend ici une autre dimension,

photo de andré kertész poésie

une créature dialogue avec l’ombre d’un humain,

photo de andré kertész poésie

des jambes suspendues montent un escalier céleste.

Crédit vidéo :

Photos : André Kertész
Ecriture, montage et voix : Julien Robert
Musique : George Friederic Haendel, Impertinence, HWN 494, Bourrée en Sol mineur
Production : Julien et le champ des possibles

Pour aller plus loin

André Kertész sur Wikiart : wikiart.org
Un article sur l’Oeil de la Photographie: loeildelaphotographie.com
André Kertész sur Wikipedia : fr.m.wikipedia.org
Un dossier PDF complet édité par la salle du jeu de paume : jeudepaume.org


Inscris-toi à la newsletter !

Afin d’être au courant des derniers articles du site et accéder à des exclusivités, merci de t’inscrire en cliquant sur ce lien.


🕶 Retrouvez mes actualités sur Facebook : JULIEN ET LE CHAMP DES POSSIBLES

🖼 Retrouvez mes projets sur Behance : JULIEN ROBERT

🎭 Retrouvez mes vidéos sur Youtube : JULIEN ET LE CHAMP DES POSSIBLES